Histoire de l’art : ses œuvres les plus énigmatiques

Le monde de l’art cache bien des secrets. Nombreux d’entre eux n’ont toujours pas été éclaircis. Bon nombre de toiles nous échappent par le mystère qu’elles portent en elles. Voici trois œuvres dont les mystères n’ont toujours pas été dévoilés après une multitude tentative d’échec.

La Joconde de Léonard de Vinci

Cette œuvre d’art rayonne au cœur du Louvre avec son sourire énigmatique. Il s’agirait de Lisa Maria Gherardini selon l’artiste Giorgio Vasari. Autrement dit, elle est la femme de Francesco del Giocondo. Celui-ci aurait demandé au peintre de reproduire le portrait de son épouse. Cette supposition est toujours caduque, faute de manque de preuves. Des gens pensent même que cette figure est en effet une transposition du peintre lui-même au féminin.

La Statue de la Liberté d’Auguste Bartholdi

‘’La liberté éclairant le monde’’ est un célèbre cadeau de la France aux États-Unis qui a été orchestré par Gustave Eiffel. Cette œuvre monumentale est un réel signe d’amitié et de respect entre les deux puissances. Elle a été offerte pour la célébration du centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. Mais à y regarder de près, on voit une chaîne aux pieds de la statue. Peut-il s’agir du symbole de la démocratie ? Ou est-ce une allégorie de la liberté qui se déploie au grand jour ?

Le Voyageur devant la mer de nuages de David Caspar Friedrich

Sur cette peinture, l’on peut admirer une silhouette d’un homme de dos, à contre jour. Cette silhouette masculine semble surplomber les rochers dans un éclair de brume. La nature est cachée et est nimbée par un cortège de nuages. On peut comprendre sans ambages la recherche d’un idéal inaccessible à laquelle se consacre le personnage qui est perdu dans l’immensité de l’environnement qui l’entoure. La sensibilité ainsi que le voile sont liés pour faire naître une représentation mystique dont on peut deviner les enjeux.