Quelques profils types de collectionneur d’art

Mécène providentiel ou découvreur de talent génial, accumulateur compulsif ou spéculateur glacé, le collectionneur d’art contemporain ne laisse personne indifférent. Mais qui est-il réellement ? Voici un portrait de quatre profils de collectionneurs passionnants.

Les collectionneurs chercheurs d’or

On prête des moyens colossaux au collectionneur « chercheur d’or ». Le chercheur d’or aurait d’ailleurs la responsabilité de l’inflation galopante d’un art contemporain qui peut enflammer les salles des ventes internationales. Ce type de collectionneur fonctionne en effet sur un mode spéculatif. C’est ce que pense l’auteur d’une thèse sur les collectionneurs d’art contemporain Cyril Mercier. Cet auteur pense donc que cet aspect spéculatif découle d’une loi de marché incontournable. Les collectionneurs sont alors soumis à cette loi.

Les collectionneurs chasseurs

Le chasseur passe son temps à traquer l’insolite et le beau. Ce type de collectionneur d’art cherche la perfection par la beauté et l’harmonie. Les premières raisons qui permettent d’expliquer le besoin de collection sont relatives au sentiment de plaisir d’après Cyril Mercier. Ils peuvent avoir le plaisir d’acheter une œuvre, le plaisir de la posséder ou le plaisir de la contempler simplement.

Les collectionneurs amoureux

Les amoureux sont l’autre archétype de collectionneur d’art, pour qui la passion de l’art ainsi que les valeurs humaines sont interdépendantes. Le but de l’art contemporain est pour certains collectionneurs la découverte de ce qui se passe ainsi que l’ouverture de l’œil et la tolérance. Ces collectionneurs sont obligés de regarder dans tous les sens pour être bousculés. D’autres parmi eux voient l’art comme une transgression où on devient un homme libre au bout du chemin.

Les collectionneurs aventuriers

Le fait de collectionner relève de l’aventure pour d’autres collectionneurs. Il faut un esprit d’aventure pour être dans l’art contemporain selon beaucoup de collectionneurs. L’art est le dernier secteur d’aventure intellectuelle et humaine selon les arguments avancés par des collectionneurs qui se considèrent comme de vrais aventuriers.